• .

    L'autre jour, un enfant au visage rond comme celui d'un poupon m'a demandé, avec toute l'innocence caractéristique de son âge, pourquoi est-ce que les Hommes

     

     

     

    Me voilà donc aujourd'hui au même point qu'hier; les générations futures pourront dire que j'aurai porté la fatalité sur mes épaules du berceau à la tombe. Enfin, je dois tout de même avouer que néanmoins, je trouve plus de plaisir à réparer les tricycles de mes petits enfants que les voitures de mes anciens clients.

    Cette vie laborieuse, tant physiquement que mentalement, m'aura au moins appris quelque chose : si, ma vie durant, j'ai cherché à être aimé, à avoir des preuves de cet amour, et si, pas seulement moi, mais des milliards d'autres personnes ont agit de même, c'est parce qu'il règne un flou sur chacune de nos existences.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Mai 2014 à 22:05

    Ca donne à réfléchir

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 18 Mai 2014 à 19:00

    Et ce n'est pas fini 8D

    (t'as eu la fin avant le début en fait xD je poste des fragments de nouvelles...)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :